Concert


27 septembre 2020 16h00 Imprimer  Envoyer par email
  Récital d'orgue par Jean-Louis VIEILLE-GIRARDET (La Madeleine, Paris)
Buxtehude - Bach - Lasceux - Franck - Déodat de Séverac - Chapuis - Devernay

Programme :

Michel CHAPUIS (1930 – 2017)
Ave Maris Stella, Improvisation transcrite par Jean-Louis Vieille-Girardet (1959)
Plein Jeu - Fugue à 5 - Duo - Grand Jeu

Dietrich BUXTEHUDE (1637 – 1707)
Praeludium en Ré majeur

Johann Sebastian BACH (1685 – 1750)
Adagio extr. de la Sonate pour violon n° 1 BWV 1001 (transcrit pour orgue par Jean-Paul Lécot)
Fugue en ré mineur BWV 539

Guillaume LASCEUX (1740 – 1831)
Simphonie concertante, Offertoire

Déodat de SEVERAC (1872 – 1921)
Cantilène Mélancolique (ou Communion)

Yves DEVERNAY (1937 – 1990)
Offertoire, Improvisation transcrite par Jean-Louis Vieille-Girardet (Notre-Dame, 1988)

César FRANCK (1822 -1890)
Troisième Choral en La mineur

Concert présenté par François-Henri HOUBART

Biographie :

Au cours de cinquante deux ans de métier d'organiste liturgique, Jean-Louis Vieille-Girardet a tenu successivement, dès 1968, les orgues de l'église Sainte-Madeleine de Strasbourg, des paroisses parisiennes Saint-Séverin-Saint-Nicolas et Sainte-Marie des Batignolles. Suppléant de François-Henri Houbart au grand orgue de l'église de La Madeleine depuis 1980, soit depuis 40 ans, il est également co-titulaire de l'orgue historique Micot de l'ancienne cathédrale de Saint-Pons-de-Thomières, dans l'Hérault, depuis 2010.
Formé tout d'abord à Besançon, à la Maîtrise de la Cathédrale Saint-Jean, par l'abbé Jean Sarrazin (élève de Jehan Alain en 1937) et à l'École Diocésaine de Musique Sacrée par des élèves d'André Marchal et de Jean Langlais, Jean-Louis Vieille-Girardet reçoit ensuite, au Conservatoire de Strasbourg, l'enseignement du pianiste Dominique Merlet et, durant de nombreuses années, celui de Michel Chapuis qui le marquera profondément, comme toute une génération d'organistes, dans la connaissance et l'interprétation de la musique ancienne.
Sa formation se poursuit ensuite au Conservatoire National de Région de Versailles auprès d'André Isoir où il obtint en 1975 un 1er Prix d'orgue.
Titulaire du CAPES d'Education musicale, il choisit la voie de l'enseignement et termine ses études musicales dans la classe d'analyse de Betsy Jolas au CNSMD de PARIS.
Jean-Louis Vieille-Girardet se produira alors en concert dans de nombreuses églises de Paris et de province, ainsi que dans plusieurs de nos célèbres cathédrales telles que celles d'Albi, Rodez, Toul, Montpellier, Meaux, Besançon, etc.
Il s'efforcera avant tout de faire connaître ou redécouvrir des pages oubliées, des compositeurs peu joués et des transcriptions souvent inédites. Il effectuera aussi de nombreuses recherches musicologiques, des transcriptions d'improvisations notamment de Michel Chapuis et de Jean Boyer ; il écrira un ouvrage sur « Les Orgues et les Organistes de l’Église Saint-Bénigne de Pontarlier » et publiera en 2019, à Saint-Pons-de-Thomières, un enregistrement intitulé « Johann Sebastian Bach, L'Art de la Transcription et de la Fugue ».

Entrée libre - Pas de réservation possible - Libre participation aux frais
Durée du concert : environ 1h15