Concert


22 novembre 2020 16h00 Imprimer  Envoyer par email
  Orchestre d'Harmonie des Gardiens de la Paix de la Préfecture de Police - Olivier PERIN, grand-orgue - Gildas HARNOIS, direction
Commémorations

Biographie :

Créée le 31 mars 1929, à l'occasion du centenaire du corps des Gardiens de la Paix, la Musique des Gardiens de la Paix est une formation musicale professionnelle aux multiples activités. Elle prête son concours lors des grandes cérémonies protocolaires de son institution de tutelle, la Préfecture de Police, ainsi qu’à celles de la Ville de Paris dont elle est la musique officielle. Elle participe également à de grandes manifestations musicales dans différents lieux de la capitale (Théâtre National de l’Opéra-Comique, Théâtre du Châtelet, Théâtre des Champs Elysées, Salle Pleyel, Cathédrale Notre-Dame, UNESCO, Palais des Congrès, Cirque d'Hiver, églises Saint-Roch, Saint-Merri, Saint-Médard, Saint-Marcel, La Madeleine, Saint-Germain-des-Prés, Saint-Louis des Invalides), anime les parcs et jardins de la Ville de Paris (Bagatelle, Montsouris, Luxembourg…), donne des concerts prestigieux tant en France (Festival Berlioz à la Côte Saint André, Festival du Havre) qu'à l'étranger (Festival de Basse-Saxe, Festival de Ludwigshafen, Vienne, Luxembourg, Italie, Pays-Bas, Japon, Chine), et participe également à des animations musicales en milieu scolaire.
Son vaste répertoire, riche de plusieurs siècles de musique, s'ouvre également à la création d'œuvres contemporaines. La Musique des Gardiens de la Paix peut s'enorgueillir de compter plus de 160 prestations enregistrées au disque, à la radio et à la télévision. Elle a reçu de multiples prix dont ceux de l'Académie Charles Cros et de l'Académie du Disque Français.
Gildas Harnois est la tête de la formation depuis le 1er juillet 2014. Il est assisté de Jean-Jacques Charles, chef en second et Tambour-major.

Musicien « polyvalent », Olivier Périn défend avec exigence et passion une haute idée de la musique et des arts, tant comme interprète que par le biais de ses activités pédagogiques et de son engagement institutionnel comme directeur du Conservatoire à Rayonnement Régional de la Métropole du Grand Nancy.
Originaire d’Orléans, il découvre l’orgue auprès de François-Henri Houbart au Conservatoire de sa ville natale où il remporte un Premier Prix à l’unanimité avec félicitations ainsi qu’un Premier Prix régional à l’unanimité. Il complète sa formation auprès de Louis Robilliard au Conservatoire National de Région de Lyon où il est récompensé par un Premier Prix de Perfectionnement, et lors d’académies avec Michel Chapuis (†), André Isoir (†), Jean Boyer (†), Jan Willem Jansen et Jean-Charles Ablitzer. Il étudie enfin l’improvisation à l’orgue dans la classe de Thierry Escaich puis de Pierre Pincemaille (†) au Conservatoire National de Région de Saint-Maur-des-Fossés où il obtient un Premier Prix.

Nommé titulaire du grand orgue historique Cavaillé-Coll de la Cathédrale Sainte-Croix d’Orléans à 22 ans, il sera ensuite organiste titulaire de l’église Saint-Paul-Saint-Louis à Paris (IVème arr.) 23 années durant, avant d’être nommé, le 1er mars 2020, titulaire adjoint du grand orgue historique Cavaillé-Coll de l’église de La Madeleine à Paris, où il contribue avec talent à faire vivre une musique liturgique de qualité et où il perpétue avec une remarquable subtilité la tradition de l’improvisation française.

Lauréat du Concours International d’Orgue de la Ville de Biarritz en improvisation, dont il remporte en 2003 le Grand Prix André Marchal, Olivier Périn poursuit une carrière active de concertiste en France et à l’étranger, en soliste comme avec ensemble, abordant avec passion et engagement, sans spécialisation excessive, un large répertoire allant de la musique baroque allemande à l’école post-symphonique, comme en témoigne sa discographie remarquée par la critique : De Jean-Sébastien Bach au post-romantisme (2003), 5 Diapasons ; Intégrale des Noëls de Daquin (2006), 3 Diapasons ; Six sonates pour orgue de C.P.E. Bach (2007), 3 étoiles du Monde de la Musique. Il nourrit cependant un intérêt tout particulier pour la musique baroque française, dont il est un ambassadeur très apprécié à l’étranger (Allemagne, Suède, Etats-Unis).
Après avoir enseigné la formation musicale au Conservatoire à Rayonnement Départemental d’Orléans, Olivier Périn rejoint le Conservatoire à Rayonnement Régional de Toulon Provence Méditerranée où il occupe successivement les fonctions de responsable du site d’Hyères-les-Palmiers, puis de Toulon, avant d’être nommé directeur de l’établissement en novembre 2010, suite à l’obtention du Certificat d'Aptitude aux fonctions de directeur. Entre avril 2013 et avril 2015, il dirige le Conservatoire à Rayonnement Régional de Montpellier Méditerranée Métropole. Depuis le 15 avril 2015, il est directeur du Conservatoire à Rayonnement Régional de la Métropole du Grand Nancy.
Fondateur en 2006 du label discographique Yska, dont il assure la direction artistique, Olivier Périn est en charge depuis mars 2009 de l’organisation et de la présentation des Dimanches Musicaux de l’église de La Madeleine (Paris VIIIe), qui accueillent les meilleurs chœurs venus du monde entier et les organistes les plus renommés.

Originaire d’Orléans, Gildas Harnois reçoit une formation de flûtiste et organiste dans les conservatoires d’Orléans et Boulogne-Billancourt. Il est récompensé au Conservatoire Supérieur de Musique et de Danse de Paris par un Prix d’analyse mention Très Bien dans la classe d'Alain Louvier ainsi que le Diplôme de Formation Supérieure de direction d’orchestre dans la classe de Zsolt Nagy. Dans le cadre du programme Erasmus proposé par la Communauté européenne, il est étudiant dans la classe de Léopold Hager à la Hochschüle de Vienne de mars à juin 2003. Il remporte cette même année le concours de Jeune chef d’orchestre organisé par l’Orchestre de Chambre de Zurich et reçoit les conseils en master-class de Colin Metters, Howard Griffiths et David Zinman.
Nommé chef assistant de Jesùs Lòpez-Cobos puis de Jean-Claude Casadesus à l’Orchestre Français des Jeunes (2004 et 2005), il travaille également aux côtés d’Alain Altinoglu, Lawrence Foster et Ton Koopman. Il a dirigé l’Orchestre symphonique de Lituanie, l’Orchestre de Chambre d’Auvergne, l’Orchestre de Chambre de Zurich, l’Orchestre du Festival d’automne de Düsseldorf, un ensemble de l’Orchestre National de Lyon, l’Orchestre d’Harmonie de la Région Centre, l’Orchestre des Lauréats des CNSM, etc.
Il créé en 1998 l'Orchestre du Chapitre, orchestre de chambre orléanais aux programmes éclectiques, régulièrement soutenu par les institutions régionales et nationales. Il s’investit également auprès d’ensembles aux répertoires variés tel qu’ExoBrass, brass band tourangeau avec lequel il a enregistré deux albums ExoBrass et Libretto.
Lauréat du Concours National des Jeunes Organistes à Saint Germain-des-Fossés en 2000, il est organiste titulaire de la cathédrale Sainte-Croix d'Orléans depuis 1997 et se produit comme concertiste dans diverses formations, s’associant à des cuivres, des instruments traditionnels ou encore des percussions dans des programmes remarqués (Festivals de Roquevaire, Orléans, Tours, Blois…).
Titulaire du Certificat d'Aptitude aux fonctions de professeur d'enseignement artistique, il est responsable des classes d’orchestres, professeur de musique de chambre et de direction d'orchestre au Conservatoire de Tours de 2005 à 2014. Il prend ses fonctions de chef de la Musique des Gardiens de la Paix en juillet 2014.

Entrée libre - Pas de réservation possible - Libre participation aux frais
Durée du concert : environ 1h15